Stock de palettes

Démontage de palette : récupérer les planches

La palette de manutention en bois est le matériau par excellence pour construire du mobilier. Que ce soit des bacs de cultures, des bancs, des étagères, des séchoirs et bien d’autres choses, il faut pour cela une ressource fiable en bois. Cependant, encore faut-il pouvoir correctement récupérer, les précieuses planches clouées entres-elles.
Voyons quelles sont les techniques efficaces et adaptées pour réaliser ce travail.

Stop au gaspillage des ressources !

Pour commencer, replaçons rapidement le contexte. Aujourd’hui, un grand nombre de palettes qui circulent en France ne sont pas consignées. Du coup, la plupart sont produites pour ne servir qu’une seule fois. Après leur utilisation, elles finissent le plus souvent dans un centre de traitement des déchets pour être par la suite valorisées, en granulés pour les cheminées et poêles, en isolant pour les constructions et en énergie par l’incinération.
Pas besoin de vous dire que les dépenses d’énergies liées à leur fabrication et leur retraitement sont justes hallucinantes. Surtout pour une utilisation unique ! Et puis, il ne faut pas oublier que derrière chaque palette, se cache une portion d’arbre. Arbre que l’on a fait pousser dans des monocultures peu favorables à la biodiversité. La logique voudrait donc que ce matériau soit exploité de la meilleure manière possible. Et ce n’est probablement pas en ne l’utilisant qu’une fois que cet objectif est atteint.
Ce sont pour toutes ces raisons que les palettes sont nos matériaux favoris 🙂

Démontage de la palette

Avant de pouvoir nous lancer dans la construction, avec les jolies palettes que nous avons récupéré au coin de notre rue, il faut savoir comment procéder pour récupérer les planches sans trop les abîmer. Une palette est généralement assemblée à l’aide de clous. Même si nous pouvons en trouver avec des vis, elles restent rares, croyez-nous ! Pour utiliser les planches pour la construction, il faut donc les démonter.

Il est recommandé de porter des gants pour toutes les techniques que nous vous présentons, . Même si certaines techniques ne requièrent pas de manipuler les palettes directement, nous sommes toujours tentés à un moment ou à un autre de poser les mains sur ce matériau plein d’échardes et de vieux clous rouillés. Mieux vaut prévenir que guérir 😉

Différentes techniques sont possibles :

  • le démonte palette ou palette Breaker
  • les cales en bois pour sortir les planches à l’aide de notre propre poids
  • la massette (quand on a essayé les deux autres options)

En image c’est plus parlant !

Le démonte palette ou palette breaker

Palette breaker fait à partir de pièces en acier recyclées puis soudées au chalumeau.
Palette breaker fait à partir de pièces en acier recyclées puis soudées au chalumeau.

Grâce à ses pattes en acier qui vont se loger sous la planche et son long bras de levier, il est, de loin, l’outil le plus adapté pour démonter les palettes. Inconvénients, il est assez lourd et demande d’avoir accès à un poste à souder et à la personne qui a les compétences pour pouvoir le réaliser 😉
Si vous avez sous la main une personne qui sait souder, vous pouvez retrouver des plans pour le palette breaker facilement sur l’interoueb.

Cales en bois

Démonter une palette en faisant levier bavec des cubes et morceaux de bois
Démonter une palette en faisant levier avec des cubes et morceaux de bois

Plus longue sur la mise en œuvre que le démonte palette, mais l’avantage est qu’elle nécessite peu de matériel. Il suffit de placer une planche en bois sur deux cubes, sous la planche que l’on souhaite déclouer. La palette surélevée facilite ainsi le dé-clouage de la planche. Ensuite, on pose les pieds sur les planches situées à côté de cette dernière et il ne reste plus qu’à sautiller sur la planche.
Et hop !
Merci la gravité, elle se retire toute seule.

La massette

Démontage à la massette pour les palettes récalcitrantes
Démontage à la massette pour les palettes récalcitrantes

Les deux autres techniques n’ayant pas fonctionné… la massette est notre dernière solution ! Un peu violent, mais efficace pour les palettes récalcitrantes.
Cette fois-ci, on place la palette sur la tranche, et on attaque directement les cubes à la massette. C’est le moment d’évacuer le stress de notre journée ! Il faut juste veiller à bien décaler son corps de la trajectoire retour de la massette 🙂
Ensuite, une fois la partie avec les cubes enlevée, on termine le déclouage des planches à l’aide des deux techniques montrées précédemment.

Conclusion

Désormais vous savez comment nous démontons nos palettes 🙂
Si jamais, à votre tour, vous êtes pris d’une folle envie de vous lancer dans ce démontage, n’hésitez pas à venir participer à un “apéro démontage de palette” à l’atelier. Nous en organisons régulièrement, c’est un bon moyen pour se défouler et nous filer un coup de main pour stocker du bois pour de futures constructions.

Laisser un commentaire